AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM
Merci de nous avoir suivi jusqu'ici, plus d'informations dans ce sujet!

 

 (maks) ▲ la séduction a toujours été une histoire de manipulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
ÂME SOEUR PERDUE + i lost someone
ÂME SOEUR PERDUE + i lost someone

J'ai posé mes bagages en ville le : 17/11/2015 et depuis j'ai pris l'avion : 195 fois ce qui m'a fait gagner : 259 Sinon vous avez remarqué je ressemble à : Emily Didonato
Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: (maks) ▲ la séduction a toujours été une histoire de manipulation   Mar 24 Nov - 18:17

la séduction a toujours été

une histoire de manipulation

Maks doit passer te chercher. Il est 19h45 est tu es à peine prête, comme d'habitude. Il t'avait dit 20h, il te restait très peu de temps à moins que lui aussi ne soit toujours en retard, ce que tu espérais secrètement. Maks, c'était ce garçon que tu avais rencontré à la bibliothèque de la Sorbonne, alors que tu penchais sur un livre pour un futur oral. Il n'avait pas hésité une seconde à t'aborder. Tu lui avais plu, apparemment, vu qu'il t'avait invité à dîner. Il était beau, riche, il avait un charme fou qui ne te laissait pas du tout indifférente. Tu ne savais pas quelle genre de robe mettre, vu que tu ne savais pas du tout où il allait t'emmener. Apparemment, il habitait dans le XVIème, comme toi, et tu espérais secrètement qu'il t’emmènerait au Plaza Athene. Mais tu ne serais pas difficile, tu étais déjà heureuse de sortir avec lui. Tu optais donc pour une robe bleu électrique courte devant et longue derrière, avec un décolleté vertigineux. Vu la température dehors, ce n'était pas très prudent, mais tu voulais lui plaire, à Maks. voulais qu'il soit à tes pieds (:riri: ). Tu te maquillais légèrement et laissais tes cheveux cascader sur tes épaules. Tu étais prête, et il était 20h10. Tu choisissais un manteau noir bien chaud et une pochette noire elle aussi et tu te servais un verre de vin en attendant le jeune homme. Tu étais légèrement tendue. C'était la première fois que tu ressortais avec un homme depuis la mort de Misha, il y a plus de huit mois. Tu ne te sentais pas coupable, tu savais très bien que tu ne pouvais pas rester seule toute ta vie. Et puis Maks ressemblait beaucoup à ton fiancé, brun, grand, le même genre de visage, il te faisait beaucoup penser à lui, et c'était peut être aussi pour ça que tu avais accepté si vite son invitation. Tu plongeais ton regard dans le verre de vin et en buvait une gorgée, alors que ton interphone sonnait. Un sourire sur les lèvres, tu marchais jusqu'à la porte, gracieuse comme à ton habitude. « Bonsoir Maks. » Le jeune homme était très élégant, c'était clair, il te plaisait énormément.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
COMPTEUR EN MARCHE + just break the rules
COMPTEUR EN MARCHE + just break the rules

J'ai posé mes bagages en ville le : 21/11/2015 et depuis j'ai pris l'avion : 272 fois ce qui m'a fait gagner : 79 Sinon vous avez remarqué je ressemble à : Ben Barnes
Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: (maks) ▲ la séduction a toujours été une histoire de manipulation   Sam 28 Nov - 15:44

Ce soir, ce n'est pas n'importe quel soir, tu sors le grand jeu pour cette petite brunette. Sa richesse, tu l'as presque flairé, il a suffit que tu fasses quelques recherches complémentaires pour confirmer ton diagnostic. Riche héritière, anciennement fiancé, maintenant seule, plutôt séduisante, pas le genre très futée, la femme parfaite. Tu n'as pas eu beaucoup de mal à lui plaire, étonnement, tu ressembles à son défunt amour, il a suffit que tu sois charmant, intéressé par ce qu'elle disait, ce qu'elle aimait, ce qu'elle désirait, des choses qui t'emmerdaient profondément, mais très utiles. Tu ne veux pas perdre ton temps, et surtout ton argent. Cette fille, c'était ton nouvel investissement, ta nouvelle obsession du moment. Tu es en convaincu, c'est elle, peut-être pas la femme de ta vie, mais clairement ton futur portefeuille, ta future gloire, ton futur toi. Alors, tu es passé chez la fleuriste, prendre ses fleurs préfères, tu as payé une blinde pour avoir le plus beau, le plus gros du magasin. Tu as pris un beau costume, le genre chic, branché, pas trop strict, un brin sophistique. Tu brilles, tu t'impressionnes même toi-même. Ton speech était déjà prêt, tu savais ce que tu voulais faire, ce que tu voulais dire, aucune improvisation. 20h08, tu arrives en bas de chez elle, bouquet à la main, le chauffeur vous attendra. Aucun stress, tu es à présent dans ton rôle, dans ton élément, comme une deuxième peau, le retard n'était pas envisageable. 20h10, tu sonnes. Elle ouvre la porte, sublime comme à son habitude, une robe bleu qui faisait ressortir ses yeux, ses courbes parfaitement mise en valeur, et un sourire ravageur. « Bonsoir Maks. » Tu feintes une pseudo admiration, une sorte de bouche bée, comme si tu n'avais jamais rien d'aussi beau de toute ta vie. Bêtement, tu restes quelques instants immobile, le temps de l'observer, le temps qu'elle comprenne qu'elle était simplement belle. Dans ta tête, tu es limite en train de calculer les secondes, tout est calculé. « Bonsoir, tu es vraiment splendide » Tu lui tends les fleurs que tu avais tenté de dissimuler dans ton dos. « Je crois que c'est tes fleurs préfères » En réalité, tu en étais sûr. Les clichés, ça marche, c'est une valeur sûre. « Es-tu prête ? » Tu l'as regardé presque amoureusement, ouais quand tu vois le fric qu'elle avait sur le dos, tu ne pouvais pas faire autrement. En gentleman, tu lui avais tendu ton bras. Bras dessus, bras dessous, il était temps de partir dans ce restaurant, encore une fois, son préféré : Le Plaza Athene. C'était une surprise, une bonne, c'est l'évidence même. Tu lui ouvres la portière et lui glisse « Je t'ai préparé un soirée inoubliable ... » le genre de promesses que toi seul pouvait tenir.

━━━━━━━━━ ∞ ━━━━━━━━━


These violent delights have violent ends
You put a fever inside me and I've been cold since you left. I'm meaner than my demons. villains that live in my head.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ÂME SOEUR PERDUE + i lost someone
ÂME SOEUR PERDUE + i lost someone

J'ai posé mes bagages en ville le : 17/11/2015 et depuis j'ai pris l'avion : 195 fois ce qui m'a fait gagner : 259 Sinon vous avez remarqué je ressemble à : Emily Didonato
Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: (maks) ▲ la séduction a toujours été une histoire de manipulation   Mer 2 Déc - 17:34

Maks se tenait face à toi, simplement beau. Il avait sorti le grand jeu. Pour toi. Tu avais toujours aimé lorsqu'on faisait tout pour toi. Tu étais comme ça, tu avais toujours été habituée aux belles choses, à avoir tout ce que tu voulais, sans broncher. Alors oui, tu aimais quand un homme se pliait en quatre pour toi, ça te donnait l'impression d'être importante. Tu te mordais la lèvre alors qu'il te soufflait que tu étais splendide. Splendide. Tu allais répondre mais il t'en empêchait, en sortant de derrière son dos, comme un tour de magie, un magnifique bouquet de roses blanches. Tu allais t'étouffer. Tu balbutiais quelques mots en prenant le bouquet tant bien que mal, il était énorme. « Je.. Maks merci, je sais pas quoi dire... Mais comment tu as su ? » Tu ne te rappelais pas lui avoir un jour mentionner que tes fleurs préférées étaient les roses blanches, ou bien tu ne t'en souvenais pas. Pour simple remerciement, tu déposais un tendre baiser au coin des lèvres du jeune homme, les yeux brillants. Tu déposais le bouquet sur le buffet à côté de l'entrée, elles attendraient bien quelques heures d'être dans l'eau. Tu acquiesçais à la question du russe et passais ton bras sous le sien. Arrivés près de la voiture, il te susurrait quelques mots et tu te tournais vers lui. « Ce sont des mots remplis de promesses, monsieur Nazarov. » Tu aimais jouer à ce jeu, l'appeler Monsieur, tout en le provoquant tendrement de tes yeux de biche. Tu montais dans la voiture et le regardais s'installer à tes côtés. Avait-il son propre chauffeur ? « Tu es remplis de mystère et de surprises. » ajoutais-tu en désignant le chauffeur du menton. Toi-même, tu n'avais pas de chauffeur personnel. Enfin pas encore, ça pouvait venir. Tu te demandais de quel genre de grande famille russe il pouvait bien provenir. Tu restais silencieuse quelques instants, avant de tourner ta tête à nouveau vers le jeune homme. « J'avais hâte d'être à ce soir. » Et ça, c'était bel et bien vrai. Tu avais pensé à cette soirée toute la semaine, depuis qu'il t'avait invité à dîner. Il te faisait cet effet, il t'intriguait, il te passionnait. Tu voulais en savoir plus sur lui, qui il était, d'où il venait. Qui sait, peut-être qu'avec lui, tu pouvais parvenir à reconstruire quelque chose ?

━━━━━━━━━ ∞ ━━━━━━━━━

Oh, what a day, what a lovely day
I am the one that runs both from the living and the dead. Hunted by scavengers, haunted by those I could not protect. So I exist in this wasteland, reduced to one instinct: survive.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Sujet: Re: (maks) ▲ la séduction a toujours été une histoire de manipulation   

Revenir en haut Aller en bas
 

(maks) ▲ la séduction a toujours été une histoire de manipulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1